Qu'est-ce que le PRP

- Catégories : Tout le PRP

Date d’origine de la découverte du PRP

Le Plasma Riche en Plaquettes fut découvert en Allemagne en 1960.

En effet, le docteur Schulte a décrit la possibilité de traiter les défauts de plaie avec du sang autologue.

À cette fin, sa technique a été utilisé pour la première fois au début des années soixante et quelques années plus tard, en 1968, cette méthode avec du sang centrifugé a été utilisé pour remplir les kystes.

Cependant, ce travail a reçu peu d'attention internationale à l'époque.

Son histoire

La première utilisation du PRP remonte à la fin des années 1980.

On constate que le premier rapport publié sur son application date de 1987, il s'agissait d'un cas de chirurgie cardiaque, effectué à cœur ouvert en Italie.

Après cette opération, la thérapie PRP a commencé à gagner en popularité dans les années 1990.

Elle s’applique aujourd’hui pour différents besoins dans différents domaines, autant pour du médical, tels que la médecine du sport, la dentisterie que pour de l’esthétique.

Notamment, on le retrouve en orthopédie, dermatologie, pour la perte capillaire, et plusieurs autres domaines d’esthétique.

Le PRP, qu'est que c'est

Il peut être défini comme un concentré plaquettaires issus d’une prise de sang. Il a été développé dans les années 1990 afin de stimuler les phases de la réparation tissulaire.

Les injections de PRP augmentent les concentrations de facteurs de croissances qui se trouvent au niveau des liaisons, et qui vont entraîner une prolifération des fibroblastes, ces derniers sont des facteurs de la cicatrisation.
Après désinfection, le concentré est injecté de façon stérile au niveau de la lésion.

C'est une technique médicale qui s’opère en réinjectant une partie de son propre sang pour soigner les inflammations et accélérer la guérison. 

Le Plasma Riche en Plaquettes est une méthode de soins réservée à l'origine aux sportifs de haut-niveau depuis une quinzaine d’années.

Ce dernier a gagné en popularité par la couverture médiatique liée à leur utilisation pour des vedettes comme Tiger Woods, Raphael Nadal ou encore Neymar.

Le PRP se dé-mocratise et aujourd’hui devient davantage accessible à un public plus large.
Enfin, cette technique doit obligatoirement être exécutée par des professionnels de la santé et du médi-cal.

Le PRP en profondeur

Le PRP est une fraction de plasma obtenue à partir d’un sang autologue avec une concentration augmentée en plaquettes.

Il est obtenu par  centrifugation du sang et permet de séparer les globules rouges et les globules blancs que l’on élimine pour garder les plaquettes.

Une fois obtenues, on les concentre dans l’optique d’en avoir davantage.

L’intérêt d’injecter ces plaquettes est que ces dernières libèrent des granules, des protéines qui permettent la cicatrisation des lésions.

Les bénéfices des injections

Les bénéfices escomptés de la procédure PRP peuvent donc varier selon les personnes.

Il faut savoir qu’elle déclenche le processus de guérison interne ce qui revient à passer d’un stade d’inflammation à un remodelage des fibres en passant par la prolifération du collagène.

C’est pour cela que des douleurs peuvent se faire ressentir tout le long de l’avancement.

Ce déroulement rend donc la procédure progressive, s’étendant sur plusieurs semaines, ainsi, des améliorations peuvent être vues après 2 à 3 mois mais pour observer un résultat complet, cela peu prendre jusqu’à 6 mois.

En chirurgie, le PRP a donc pour objectif de faire diminuer la douleur afin de retrouver une sensation normale.  
Néanmoins, ces injections ne sont aujourd’hui plus seulement utilisé comme traitement de la douleur. En effet, elles se développent de plus en plus dans le domaine de la médecine d’esthétique.

Ayant des propriétés régénératrices et cicatrisantes, le PRP permet d’obtenir un rajeunissement de la peau du visage. Ainsi, il est utilisé en médecine anti-âge par de nombreux chirurgiens.

L'utilisation du PRP s'utilise pour soigner la perte de cheveux. Son injection va permettre de ralentir la chute capillaire et stimuler la repousse.
Cela passe par l’utilisation des facteurs actifs de croissance qui sont contenu dans l’application du process afin d’accélérer la repousse, tout en agissant directement sur les cellules souches de la cavité dans laquelle le poil prend sa naissance.

Temps d'observation d'un résultat

Les résultats à la suite d’une injection sur les patients s’observent différemment selon eux-mêmes. En effet chez certains, on peut apercevoir des résultats  rapidement, dès 2 ou 3 jours.

Néanmoins, pour être tout à fait juste, l’amélioration pourra être évaluée après 1 mois minimum.

Cependant, un cas reste isolé, celui de la stimulation capillaire par injection. En effet dès la première séance, le patient peut constater une diminution de la chute des cheveux.

De plus, ils peuvent occasion-nellement repousser quelques mois après la seconde séance.

Effets indésirables

Il existe des effets non désirés au traitement mais ceux-ci ne présentent aucun effet secondaire majeur.

Seule la douleur peut survenir lors de l’introduction de l’aiguille ainsi que des douleurs transitoires durant de deux à trois jours.

Les seuls véritables risques se trouvent dans une mauvaise injection et utilisa-tion du matériel. 

Partager ce contenu

close Shopping Cart
close Shopping Cart

New Account Register

Already have an account?
Log in instead Or Reset password