Traitement contre la perte de cheveux

- Catégories : Tout le PRP

Pour de nombreuses personnes, l'alopécie, communément appelée perte de cheveux ou cheveux clairsemés, représente bien plus qu'un simple problème esthétique. Elle peut provoquer une baisse de l'estime de soi, générer de l'anxiété et avoir un impact émotionnel considérable.

Jusqu'à présent, les options de traitement pour l'alopécie androgénique étaient relativement restreintes, se limitant principalement au minoxidil en application locale et au finastéride par voie orale, utilisés individuellement ou en combinaison.

Toutefois, ces traitements sont associés à plusieurs effets secondaires. Le minoxidil peut causer des maux de tête et favoriser la croissance des poils corporels, tandis que le finastéride peut entraîner une perte de libido. De plus, le finastéride est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou celles envisageant une grossesse, car il interfère avec le développement génital du fœtus masculin.

Le PRP (Plasma Riche en Plaquettes) émerge comme une alternative prometteuse pour lutter contre la perte de cheveux. Déjà reconnu pour son efficacité en chirurgie plastique, orthopédique et cardiaque, le PRP montre des résultats probants. Il favorise le rajeunissement de la peau, accélère le processus de cicatrisation, réduit les risques d'infections et contribue à diminuer les chéloïdes hypertrophiques.

Les avantages décisifs du traitement à base de PRP

Les docteurs et chirurgiens esthétiques injectent depuis une dizaine d’années du PRP dans le cuir chevelu afin de favoriser la croissance des cheveux, prévenir leur chute, traiter l'alopécie androgénique (calvitie masculine).

Les facteurs de croissance sont connus pour activer la phase proliférative, puis la transdifférenciation des cellules capillaires et produire de nouvelles unités folliculaires.

La méthode d’injection

La méthode d'injection la plus couramment utilisée pour le PRP consiste en la séparation manuelle des différentes couches de cellules sanguines. L'activation des plaquettes par la coagulation déclenche la sécrétion de divers facteurs de croissance, favorisant des effets mitogènes dans divers types de cellules. Le PRP activé stimule la prolifération des cellules papillaires dermiques et prévient leur apoptose.

Dans la plupart des cas, on constate une amélioration significative du volume des cheveux, accompagnée d'une meilleure couverture sur la partie crânienne. En effet, une progression notable de la densité capillaire et une stimulation de la croissance sont observées lorsque les unités folliculaires sont prétraitées avec les facteurs de croissance du PRP avant leur implantation.

Une différence significative dans le rendement des unités folliculaires est notable entre les zones expérimentales et les zones témoins du cuir chevelu. Les zones traitées avec les facteurs de croissance du plasma plaquettaire ont montré un rendement de 18,7 unités folliculaires par cm2, tandis que les zones témoins ont enregistré 16,4 unités folliculaires par cm2, soit une augmentation de la densité folliculaire de 15%.

Etude US National Library of Medicine National Institutes of Health

Une étude a été mené par la US National Library of Medicine National Institutes of Health qui montre l’efficacité du PRP au niveau des cheveux. Onze patients souffrant d'une perte de cheveux due à une alopécie androgénique, puis ne répondant pas à un traitement de 6 mois par minoxidil ou finastéride ont été inclus dans cette étude. Un volume total de 2-3 cc de PRP a été injecté dans le cuir chevelu à l'aide d'une seringue à insuline. Le traitement a été répété toutes les deux semaines, soit quatre fois au total. Le résultat a été évalué après 3 mois par un examen clinique, des photos macroscopiques, un test de traction des cheveux et la satisfaction générale du patient.

Les résultats de cette étude sont sans appel, une réduction significative de la perte de cheveux a été observée entre la première et la quatrième injection. Le nombre de cheveux est passé d'une moyenne de 71 unités folliculaires à 93 unités folliculaires. Par conséquent, le gain moyen est de 22,09 unités folliculaires par cm2.

Le PRP, solution viable pour les cheveux

L'injection de PRP en tant que traitement de l'alopécie androgénique, est une option de traitement simple, rentable et accessible.

Compte tenu de son excellent profil de sécurité et de son coût relativement faible, le traitement capillaire par PRP est une option thérapeutique prometteuse pour les patients ayant une calvitie ou cheveux clairsemés

Partager ce contenu

close Shopping Cart
close Shopping Cart

New Account Register

Already have an account?
Log in instead Or Reset password